5 ans d’amour

En amour, le temps passe et c’est le thème de ce poème que j’ai écrit moi-même, même si dès fois, les relations se fanent. J’espère qu’il vous plaira, bonne lecture à tous !

5 ans d’amour

Mon amour
cela fait 5 ans qu’on est ensemble
et qu’on s’aime toujours
en 5 ans
notre amour est toujours plus fort
malgré les difficultés rencontrées
sur notre chemin commun
de Lettre à Diane à notre 1ère Saint-Valentin
de 2 ans ensemble à Les Années Passent
de J’attends ce jour à Dans le 6e arrondissement
je t’en ai écrit des poèmes d’amour
de La Féclaz en Savoie
jusqu’à Murcie en Espagne
en passant par le Larzac
jusqu’à Piobbico en Italie
on en a vécu des choses
mais sache que mon cœur
bat toujours pour toi
à Saint-Germain-des-Prés
où à Montparnasse
à Ménilmontant
ou à Montmartre
À Grenelle
où à Javel
en passant par les Batignolles
je penserai toujours à toi
et je t’aimerai toujours mon amour

Le Paris de notre amour

Dès fois j’aimerais oublier les mauvais souvenirs en amour, continuer mon histoire d’amour, même si dès fois, j’ai envie de tourner la page et aller voir ailleurs, et c’est ce que j’ai écrit dans ce poème, bonne lecture à tous !

Le Paris de notre amour

Mon amour
Il y a eu des hauts et des bas
Il y a eu des fois où ça n’allait pas
Il y a des fois ou je suis maladroit
Mais je tiens à toi

Mon amour
Je voudrais tant oublier
Les mauvais souvenirs passés
Et n’en garder que les bons
Nos souvenirs les plus beaux

Mon amour
J’aimerais tant continuer
De vivre avec toi
De me battre pour toi
Qu’importe où cela nous emmènera

Mon amour
J’aimerais tant te retrouver
Comme t’étais avant
Avec moins de colère
Avec plus de joie

Mon amour
J’aimerais qu’on se dise tout
Que l’on se parle plus souvent
Même si l’on est fatigués
On peut toujours se parler

Mon amour
J’aimerais tant qu’on se promène
À Saint-Germain-des-Près, à Montparnasse
Dans le Paris de notre amour
Je te dirais « Je t’aime mon trésor »

Le prince charmant de tes rêves

Même si je n’ai pas lu ce poème que j’ai écrit moi-même, il mérite quand même d’être publié et d’être partagé. J’espère qu’il vous plaira, bonne lecture à tous !

Le prince charmant de tes rêves

Je suis le prince charmant de tes rêves
je pense à toi tous les jours
je pense à toi chaque nuit
j’ai envie de t’aimer pour toujours

Moi, le prince charmant de tes rêves
je t’embrasserai sous le soleil de Paris
et au Jardin du Luxembourg
ce serait merveilleux

Notre étoile scintille pour nous 2
c’est l’étoile de notre amour
elle scintille de mille feux
elle scintillera pour toujours

Mon cœur m’accompagne toujours
il me fait toujours dire que je t’aime
il bat toujours à tout moment
même s’il bat encore plus fort

C’est comme une symphonie de l’amour
quand tu chantes avec ta voix d’or
et quand je t’entends rire
ça me fait te dire « Je t’aime mon trésor »

Tes cheveux d’ange lissés
moi je les embrasse
et quand ils sont parfumés
je peux toujours les respirer

Oh mon amour de toujours
ma princesse bretonne
aimons-nous encore longtemps
pour toujours et à jamais

Moi, le prince charmant de tes rêves
pour toi, je t’écris ce poème
et le jour de notre amour
je te dirais « Je t’aime mon trésor »

Si loin de moi

Quand on est amoureux, on est souvent distancés l’un de l’autre et c’est le thème de ce poème que j’ai écrit et que je vous invite à lire, bonne lecture à tous !

Si loin de moi

Je ne veux pas te perdre
Je ne veux pas perdre goût à l’amour
Je ne veux pas me sentir tout seul
Je ne veux pas perdre goût à la vie

Je penserais à toi mon amour
Je te le dirais tous les jours
Je veux que tu saches que je t’aime
Pour encore et toujours

J’ai besoin de toi mon amour
Je ne veux pas vivre sans toi
Mon cœur est en décalage horaire
Et le tien aussi, j’en suis sûr

Je supporte pas ces moments-là
Ça me fait mal et c’est trop dur
Je n’arrive pas à m’endormir
Souvent, je rêve de toi

Quand j’entends ta voix je revis déjà
Elle me donne envie de sourire
À l’amour comme à la vie
T’écouter parler c’est merveilleux

Un signe de vie comme lueur d’espoir
Un SMS comme soulagement
Comme une bouteille à la mer
Comme une carte postal

On se reverra à ton retour
Au terminal de notre amour (peut-être)
Je braverais les risques et les dangers
Pour venir te retrouver

Peut-être le samedi ou le dimanche
Y aura du soleil dans nos cœurs
Et au moment des embrassades
On se dira combien on s’est manqués

Réponds-moi mon amour

Quand j’essaye d’appeler ma fiancée et qu’elle ne me répond pas, cela peut m’inquiéter, alors j’avais envie de me promener et de me poser dans un café de l’avenue de Clichy (Paris, Batignolles, 17ème) pour écrire ce poème que je vous fais partager, bonne lecture à tous !

Réponds-moi mon amour

Appelle-moi mon amour
ne m’abandonne pas
j’aimerais entendre
le son de ta voix d’or

Quand je t’appelle
et que tu ne me réponds pas
j’ai comme un coup de cafard
un coup de poignard au cœur

Appelle-moi mon amour
fais-moi un signe en retour
mon cœur sera moins lourd
et je serais sur du velours

Quand tu m’appelles
t’amènes du ciel bleu
le coup de cafard s’en va
la joie au cœur arrive

Appelle-moi mon amour
apaise-moi de ta voix
douce et mélodieuse
mets-y de la poésie

Quand je t’entends
ta voix m’indolore
elle est pour moi
le plus beau trésor

Appelle-moi mon amour
à Saint-Germain-des-Prés
aux Deux Magots
ou au Jardin du Luxembourg

À Montparnasse
à la Closerie des Lilas
j’aimerais pouvoir
te dire « Je t’aime »

Gare Saint-Lazare

L’animation de la gare de Paris Saint Lazare, avec ses voyageurs et ses commerces, et tous les lieux aux alentours de cette gare, voilà le thème de ce poème que j’ai écrit moi-même. J’espère qu’il vous plaira, bonne lecture à tous !

Gare Saint-Lazare

À la Gare Saint-Lazare
c’est la Normandie à Paris
de Rouen, de Caen où du Havre
ils débarquent de partout

Les voyageurs de banlieue
y font leur train-train quotidien
ils viennent de Versailles
de St-Nom-La-Bretèche où d’ailleurs

Près de la Gare Saint-Lazare
il y a l’église de la Sainte-Trinité
ses cloches résonnent en musique
et leur harmonie est sublime

Sur le boulevard Haussmann
les grands magasins attirent les foules
les habitants, les touristes ou les deux
les Galeries Lafayette où Printemps

Près de la Gare Saint-Lazare
il y a la Nouvelle Athènes
où s’installent musiciens, peintres
acteurs, poètes et écrivains

Ce monde formèrent l’élite
du romantique parisien
comme Delacroix, Chopin
Dumas, Hugo et Monet

Près de la Gare Saint-Lazare
il y a les Folies Bergères
le Casino, le théâtre Mogador
l’Opéra Garnier et l’Olympia

Près de l’Opéra Garnier
il y a le Café de la Paix
où le décor est illuminé de jaune
où les banquettes sont vertes

À la Gare Saint-Lazare
les saveurs s’égarent
au restaurant Lazare
la brasserie de la gare

Dans son décor de bois
face au comptoir en zinc
sur le gris de ses banquettes
j’y ai mon âme de poète

À la Gare Saint-Lazare
je t’y ré-emmènerai
et je t’y embrasserai
mon amour de toujours

Pour toi, je t’inviterai
boire un verre au Lazare
sur le gris de ses banquettes
je te dirais « je t’aime » mon amour

Montparnasse

Dans ce poème, j’évoque un de mes quartiers préférés de Paris, il est situé entre le 6ème, 14ème et 15ème arrondissement, il s’agit d’un quartier réputé pour son passé et sa culture artistique. J’espère qu’il vous plaira, bonne lecture à tous !

Montparnasse

À Montparnasse
c’est la Bretagne à Paris
de Rennes ou de Brest
ils viennent de l’ouest

La culture bretonne
y est toujours présente
de la danse à la musique
c’est la fête à la Bretagne

À Montparnasse
c’est le quartier des peintres
des musiciens des illustres
des écrivains et des poètes

Hemingway, Aragon
Zola, Cézanne
Le Couple Sartre / de Beauvoir
les Montparnos ou Renaud

À Montparnasse
c’est le quartier des cafés
comme La Rotonde
le Dôme ou le Select

Mais moi je préfère
La Closerie des Lilas
où j’ai mon âme de poète
et même La Coupole

À Montparnasse
c’est le quartier des théâtres
comme Bobino ou même encore
le théâtre de la Gaité

Il y a aussi théâtre Montparnasse
le théâtre Rive Gauche
le théâtre de Poche
le Lucernaire et le théâtre d’Edgar

À Montparnasse
c’est le quartier de la promenade
où on s’y promènera encore
toi et moi mon amour

On se promènera au cimetière
on y verra Serge Gainsbourg
et quand les oiseaux chanteront
je te dirais « Je t’aime » mon amour

Quartier des Batignolles

Dans ce poème, j’évoque un quartier du 17ème arrondissement de Paris, mon quartier préféré de cet arrondissement, où j’aime aller me promener, avec sa culture bobo, son square et sa poésie. J’espère qu’il vous plaira, bonne lecture à tous !

Quartier des Batignolles

Dans le Nord Ouest de Paris
près de la Gare Saint-Lazare
dans le 17ème arrondissement
je m’arrête à Pont Cardinet

Marchant le long du square
avec sa marre aux canards
où les enfants jouent ensemble
je traverse l’Allée Barbara

Devant l’église Sainte-Marie
Sainte-Marie-des-Batignolles
je me pose en face d’elle
j’entends sa cloche sonner

Longeant la rue des Batignolles
jusqu’au boulevard éponyme
je passe par la Place de Clichy
pour me poser au Petit Poucet

J’y retrouve mon âme de poète
mais ce n’est pas le café Guerbois
où on y retrouvait le peintre Manet
et quelques écrivains

Barbara nait à la rue Brochant
puis elle vécut rue Nollet
la Dame Brune chante Göttingen
L’Aigle Noir et Perlimpinpin

Stéphane Mallarmé à vécu Rue de Rome
il y faisait ses Mardis Littéraires
il y invitait Paul Claudel, Claude Debussy
André Gide et d’autres Mardistes

Jacques Brel à vécu Cité Lemercier
Il y écrit Ne me quitte pas
Zola à vécu rue La Condamine
au cœur des Batignolles

On peut y croiser des étoiles
elles brillent de mille feux
comme si elles défilaient
au quartier des Batignolles

La musique y est à l’honneur
mise à part avec Barbara
Yvan Dautin chante ce quartier
ainsi qu’Yves Duteil

La poésie s’y promène toujours
au square des Batignolles
la nature, moi je la respire
la nature, moi je m’en inspire

Le groupe des Batignolles
autour d’Édouard Manet
avec ses amis peintres
se retrouvent au Café Guerbois

C’est dans ce beau quartier
que je voudrais t’emmener
où je voudrais t’embrasser
mon amour de toujours

Je t’inviterai au Petit Poucet
sur ses banquettes bordeaux
je t’inviterai à boire
mais sûrement pas de l’eau

Portrait Chinois d’un autiste passionné de Paris

Voici un portrait chinois différent des autres portraits chinois, j’espère qu’il vous plaira, bonne lecture à tous !

Portrait Chinois d’un autiste passionné de Paris

Si j’étais un quartier de Paris
je serais Montparnasse
parce que j’adore ce quartier et j’adorerais y vivre
si j’étais un arrondissement de Paris
je serais le 6ème
parce que j’adore cet arrondissement
si j’étais un parc de Paris
je serais le Jardin du Luxembourg
parce que j’adore y aller me promener
si j’étais un bar de Montparnasse
je serais la Closerie des Lilas
parce que le chanteur Renaud est mon idole
mais aussi parce que j’y vais boire un coca light
si j’étais un bar de Saint-Germain-des-Prés
je serais Les Deux Magots
parce que j’y ma petite place avec un coca light
si j’étais un restaurant de Montparnasse
je serais La Villa Borghese
parce qu’ils font de bonnes pizzas
si j’étais un autre arrondissement de Paris
je serais le 17ème
parce que c’est très calme
si j’étais un quartier du 17ème
je serais les Batignolles
parce que j’adore ce quartier et je le trouve très animé
si j’étais une gare de Paris
je serais la Gare Saint-Lazare
parce que j’y vais très souvent
si j’étais une autre gare
je serais la Gare Montparnasse
parce que je la trouve très grande
si j’étais un encore autre arrondissement de Paris
je serais le 20ème
comme ça je pourrais aller à la Maison des Métallos à pied
si j’étais un quartier du 20ème
je serais Ménilmontant entre Belleville et Père Lachaise
comme ça je pourrais aller me promener au cimetière du Père Lachaise
si j’étais un encore autre arrondissement de Paris
Je serais le 11ème
Parce qu’il y des résidences pas comme les autres
Si j’étais un quartier du 11ème
Je serais la Folie-Méricourt, la Roquette ou Saint-Ambroise
Comme ça je serais pas loin de la Maison des Métallos
Ça fait un drôle de portrait chinois
Si j’étais un encore autre arrondissement de Paris
Je serais le 18ème
Mélange d’anciens immeubles et d’immeubles modernes
Si j’étais un quartier du 18ème
Je serais Montmartre
Parce que la vue est impressionnante
Ça fait un drôle de portrait chinois

Aux Deux Magots

À Saint-Germain-des-Prés, dans le 6ème arrondissement de Paris, se trouve un café littéraire où j’y retrouve mon âme de poète, ce café s’appelle Les Deux Magots, il est situé en face de l’église Saint-Germain-des-Prés. Voici un poème que j’ai écrit, il s’appelle Aux Deux Magots, j’espère qu’il vous plaira, n’hésitez pas à lâcher un commentaire, bonne lecture à tous !

Aux Deux Magots

Les serveurs habillés
Rondins noirs tabliers blancs
Quelques-uns en cravate
D’autres en nœuds papillons

Ils pourraient être habillés
Rondins verts tabliers jaunes
Pour se fendre dans l’ambiance
Et pour faire plus beau

Dans ce bar parisien
À Saint-Germain-des-Prés
Au charme particulier
À l’atmosphère de caractère

J’y ai mon coin particulier
J’y ai ma petite place
Dans le calme de la salle
Où le décor est beau

Et quand je m’assois dans ce bar
J’aspire à la détente
À l’atmosphère et au climat
De ce grand bar

Et j’ai mon âme de poète
Qui vient m’accompagner
Il me faire écrire des vers
Des rimes et des mots

Dans ce somptueux décor
Il y a des banquettes en cuir
Il y a des tables en acajou
Et des laitons en cuivres

Il y a aussi des statues
Représentant des Mandarins
Ils observent les clients
La vue d’en haut

Dans ce magnifique bar
Il y a aussi des écrivains
C’est pour ça qu’on leur donne
Le Prix des Deux Magots

Il y a du monde qui défile
Comme les femmes du monde
Ce monde qui s’abreuve
Sans une goutte d’eau

Jean-Paul Sartre s’y installe
Avec Simone de Beauvoir
Ils y croisent Hemingway
Très fréquemment

Il y aussi des intellos
Et des illustres
Comme Elsa Triolet
Et Raymond Queneau

C’est dans ce bel endroit
Que je voudrais t’emmener
Et où je voudrais t’embrasser
Mon amour, ma princesse

Pour toi je t’inviterai
Dans mon coin particulier
Et je t’inviterai boire
Et on ne boira pas de l’eau